Vous êtes manager et mal aimé… comment se sortir de cette situation ?

mal_aiméCertes un manager n’est pas là pour être aimé. Cependant, pour que son équipe fonctionne, il doit quand même être un minimum apprécié.

Travailler avec une nouvelle équipe, notamment, est un véritable challenge si l’on veut éviter que s’installe un malaise.

En France, les managers sont loin d’avoir la côte auprès de leurs collaborateurs. 27% des Français ont une image négative de leur N+1 !

Gabrielle Marionneau Conseil vous donne quelques conseils pour adopter la bonne attitude…

Sortir de sa tour d’ivoire

Répondre à chaque demande de son équipe par un « Je n’ai pas le temps » n’est pas une bonne idée. Qu’un manager veuille tout faire tout seul le coupe de son équipe. Le management « by wandering around », c’est-à-dire, en se baladant dans les bureaux pour dire bonjour, prendre le temps de discuter avec ses collaborateurs (sans en abuser bien sûr !) est une meilleure solution.

Personnaliser les relations avec ses collaborateurs

Connaître ses collaborateurs aidera à établir une bonne relation. S’intéresser à leur vie hors du cadre professionnel, les écouter, les interroger permettra de partir sur une bonne base.

S’il le faut, rédiger un pense-bête pour se souvenir de tout n’est pas à exclure. Considérer l’autre dans sa dimension humaine est une chose essentielle.

Développer son empathie

Quelque soit l’occasion, écouter et prendre en compte ce que dit son interlocuteur est un bon moyen de développer son empathie. Être disponible à 100% est important.

S’appuyer sur ses alliés

Il faut aussi penser à coéquipiers «loyaux». Autrement dit ceux qui ne critiquent jamais, s’enthousiasment de tout et sont toujours prêts à passer à l’action. Leur demander en réunion « Que feriez-vous à ma place ? » les impliquera et rendra une impression favorable aux autres.

Capitaliser sur ses résultats

Augmenter le niveau d’exigence pour atteindre les objectifs fixés par la Direction ne plaira peut être pas à tout le monde. Mais il ne faut surtout pas baisser les bras. Un manager qui tient bon est celui qui obtient de belles performances, crée un sentiment de fierté et engrange respect et crédibilité.

Et pour finir sur une touche positive, si le manager français n’est pas le manager le plus apprécié de tous, il est cependant considéré comme le moins autoritaire, le moins irresponsable et le moins stressant, ainsi que le plus courageux.

Source

Lentreprise.lexpress.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *