Osez exprimer votre désaccord au travail

exprimer son désaccordIl vous est déjà certainement arrivé de ne pas être d’accord avec ce qui a été décidé en réunion sans que vous ayez osé exprimer votre point de vue. L’unanimité d’une équipe est souvent plus un idéal qu’une réalité.

 

Et les décisions prises en commun ne sont pas toujours les meilleures. Lorsque l’on n’est pas d’accord, il faut le dire.

Gabrielle Marionneau Conseil vous donne quelques pistes pour oser donner votre opinion en entreprise.

Ne pas avoir peur d’exprimer son désaccord

Evidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire… Affirmer son opposition c’est prendre le risque de passer pour celui qui casse la dynamique d’équipe. C’est particulièrement compliqué en France avec l’importance de la hiérarchie.

Or, 90% du temps est passé en interaction aves son équipe. Pouvoir exprimer son opinion librement est essentiel pour avancer.

 

L’art et la manière d’exprimer son opposition

S’exprimer face à la personne concernée

Selon Philippe Véron, fondateur de l’agence Avantage Team, si « cela dépend du contexte et de la culture de l’entreprise, certaines étant plus ouvertes que d’autres au débat », il est important de toujours exposer son désaccord. Et il est plus efficace de s’exprimer face à la personne concernée plutôt que devant toute l’équipe. Cependant, en réunion, il faut dire ce que l’on pense tout de suite, car c’est là que les décisions sont prises. Il sera trop tard après pour revenir dessus.

Objectiver

Il est également essentiel de donner son opinion en s’appuyant sur des éléments concrets : des chiffres, des faits etc., afin d’avoir une vraie argumentation et pas juste un vague avis. Proposer une alternative, une vision différente est aussi une bonne solution.

Selon Jean-Marc Lasserre, dirigeant de l’unité Ressources et compétences du cabinet de conseil spécialisé en ressources humaines Merlane, « cette capacité à fournir des suggestions solides constitue une preuve de maturité et de sérieux appréciée des managers ».

Choisir le bon moment

Même si cela peut paraître évident, avant de s’exprimer il faut prendre le temps avant, de sentir si c’est la bonne occasion. Autrement dit, si l’interlocuteur est dans de bonnes dispositions pour écouter. Philippe Véron conseille également de « choisir ses mots avec soin » et parle de l’importance de la communication non verbale.

Par ailleurs, il ne faut pas être dans une critique systématique. Un manager écoutera d’autant plus un collaborateur si celui-ci sait aussi montrer son accord.

Accepter la contradiction et l’encourager

En entreprise, « l’harmonie parfaite » est une illusion. Être ultra-directif, refuser la critique n’est pas une solution. Un bon manager se doit de détecter ce besoin d’exprimer son désaccord chez ses collaborateurs.

Les entreprises les plus efficaces sont celles où un climat sain est mis en place et dans lequel le débat est encouragé.

S’il peut être compliqué en France d’exprimer son désaccord, c’est tout le contraire aux Etats-Unis qui fonctionnent selon la culture anglo-saxonne qui au contraire, favorise le débat. Mais les choses changent. Donner un avis construit est aujourd’hui de plus en plus perçu comme une qualité professionnelle.

Savoir faire face à la contradiction est un apprentissage nécessaire. Dans le cas contraire, l’équipe ne communique pas réellement et l’impression que tout va pour le mieux peut être fausse. Il peut y avoir un problème que personne n’aura osé signaler.

 

Et vous ? Avez-vous déjà tenté l’expérience du « non »?

 

Sources : Le Nouvel Observateur ; Le Journal du Net – Image : Monsieur Madame


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/gabriell/public_html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *