La nouvelle législation du e-commerce

3 singes

Nous avons tous entendu parler de Heartbleed, faille qui affecte nos codes de sécurité des sites e-commerce.

Or, aujourd’hui encore, 70% des sites de ventes en ligne sont imprudents en France en ce qui concerne les données personnelles. 

 

En effet, seuls 30% des sites français ont mis en place une politique de Responsabilité sur Internet afin de minimiser les risques de vol ou d’utilisation frauduleuse des données personnelles.

Pour faire face à cette situation, une réglementation, la Loi Consommation, prendra effet le 13 juin et concernera les détaillants en ligne.

Gabrielle Marionneau Conseil vous explique ce qui va changer concrètement…

La Fédération du secteur de protection des données personnelles (la Fevad) organisera une conférence le 29 avril dédiée à la présentation de la nouvelle réglementation du e-commerce.

Cette conférence concernera les 800 sites Internet de vente en ligne français gérés par la Fevad. La vente en ligne a représenté en 2013, 51,5 milliards d’euros dépensés par les consommateurs français.

L’organisation de cette conférence montre qu’il y a des modifications à apporter sur les sites de vente en ligne, tant sur la sécurité que sur l’encadrement des pratiques.

 

Assurer la sécurité des données en e-commerce

La Conférence sera très utile sur ce point : concernant la sécurité, 83% des sites français n’ont pas mis en place de dispositif de blocage d’accès aux comptes clients après plusieurs tentatives erronées.

1 site sur 2 envoie les identifiants et mots de passe par mail. Seuls 14% des sites ont mis en place des processus obligeant les utilisateurs à complexifier leurs identifiants et mot de passe.

Un classement des sites les plus sécurisés a été effectué par Dashlane* :

Dashlane

Ce classement a été établi selon des critères de sécurité quant aux données personnelles afin de donner une note sur 100. Par exemple, un site acceptant comme mot de passe « motdepasse » (oui ce mot de passe existe!) sera noté 0/1 pour ce critère.

 

Un meilleur encadrement des pratiques e-commerce

Cette conférence est également organisée afin de faire un point sur ce qui est légal ou non sur un site de vente en ligne.

Les points suivants seront évoqués :

–       obligations et modalités d’information sur le produit de la part du site

–       délai de rétractation (passe de 7 jours à 14 jours)

–       processus de remboursement (dans les 14 jours à partir de la date de rétractation)

En effet, aujourd’hui encore, tous les sites e-commerce ne respectent pas toujours les clauses ci-dessus. La conférence va mettre en avant les clauses abusives parfois appliquées. Il s’agira de rappeler les «mises en conformité urgentes».

La loi Consommation consistera à une mise au point générale et une uniformisation des sites de e-commerce. Le site economie.gouv.fr a réalisé une infographie sur le sujet afin que la législation soit accessible à tous.

La vente en ligne est aujourd’hui un réseau de distribution incontournable. 1 Français sur 5 déclare préférer acheter en ligne plutôt qu’en magasin. Avec ces progrès en termes de comportement d’achat, acheter sur Internet doit être synonyme de sécurité. Faire ses achats en ligne ne doit pas revenir à se promener dans les magasins, son sac grand ouvert (avec son portefeuille à la vue de tous) un samedi de soldes !

Dashlane, professionnel en termes de sécurité en ligne, conseille principalement de mélanger majuscules et minuscules dans les mots de passe, de ne pas utiliser le même pour plusieurs sites et de penser à se déconnecter en sortant et surtout de ne pas mémoriser ses coordonnées bancaires en ligne !

 

*Dashlane est un Gestionnaire de mot de passe et de portefeuille numérique

 

Sources

L’Express – LEntreprise

Etude Dashlane

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *