Les centres commerciaux font peau neuve grâce à de nouveaux concepts !

 

En 2013, les centres commerciaux ont souffert en termes de fréquentation.

Le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) a établi ce repli à 1,7% par rapport à 2012.

Depuis 2013, des centres commerciaux ont ouverts leurs portes et veulent transformer le shopping en véritable expérience de vie comme Beaugrenelle, So Ouest, ou encore Aeroville.

La nouvelle tendance des centres commerciaux est à la théâtralisation.

La ligne directrice ? Le centre commercial du XXIe siècle doit désormais être un lieu de vie.

Gabrielle Marionneau Conseil vous présente 2 nouveaux concepts inédits…

Le Qwartz, centre commercial «connecté»

 Dans la presse, le Qwartz est appelé « Boîte à surprise ». Ouvert depuis le 8 avril et situé à Villeneuve la Garenne, il révèle plusieurs « surprises » digitales.

De l’extérieur,  Qwartz s’élève sur 5 étages, représente 400 mètres de façade revêtue d’un matériau spécial visible la nuit et offre sa première spécificité digitale : son logo. Ce dernier évoque le visuel de chargement d’un smartphone.

000040039_5

– La Cité du e-commerce

Qwartz propose 6 bornes connectées, gérées par RueDuCommerce. Celles-ci permettent de commander des produits des enseignes du centre, non disponibles en magasin. Elles permettent également d’acheter en ventes privées.

– Animations digitales

Le Digital Mirror permet d’essayer des vêtements en ligne et remplace les cabines d’essayage. Le Body Paint, un écran qui transforme tout mouvement en symphonie de couleurs, est une animation visuelle digitale pour le plaisir des yeux. Tout comme le Qwart Move, qui pixélise et projette les chorégraphies des clients. Ces deux animations n’ont pas d’utilité directe mais permettent de toucher et de séduire les clients.

– L’experience store

Ce pop-up store permanent regroupe 3 magasins modulables hébergeant des marques non présentes dans le centre commercial. C’est un moyen pour ces dernières de piquer la curiosité des clients et de tester leur succès.

– Ecrins d’exposition

Les enseignes peuvent également profiter de la muséologie moderne en disposant d’installations permettant de théâtraliser leurs collections via des écrins. Ceux-ci traversent deux étages, mettant en valeur des collections  mi- suspendues dans la hauteur de la deuxième galerie, mi- exposées derrière une rotonde vitrée au niveau de la première.

– Social Wall et personnal shopper

Le Social Wall est un dispositif sous forme d’écran permettant de suivre les actualités du centre et en dehors et permet d’intéragir avec Facebook.

Un personnal shopper accompagne également les clients qui le souhaitent.

Le centre commercial Qwartz a mis à l’honneur une relation privilégiée avec ses clients en fournissant un véritable lieu de vie et d’échange.

 

Auchan, centre commercial «on line» 

Le e-centre commercial d’Auchan est encore au stade de projet, mais l’enseigne, qui possède 80 centres commerciaux en France a déjà tout prévu.

«D’ici à la fin de l’année, nous ouvrirons notre e-centre commercial en France où les internautes pourront faire leurs achats dans une centaine d’enseignes».

Les clients de ce e-centre commercial pourront acheter vêtements, meubles, cosmétiques etc. en ligne, excepté l’alimentaire. La plateforme vendra uniquement les produits des enseignes qu’elle possède.

Auchan s’est déjà fixé des objectifs en termes de trafic : son e-centre commercial devra atteindre 5 millions de visiteurs uniques en deux ans.

L’enseigne a également prévu de faire profiter ses centres commerciaux physiques des ventes réalisées sur le web. «Le retrait en boutique ou dans un point de retrait du centre sera gratuit alors que la livraison à domicile sera payante, explique Hervé Motte. Grâce à cela, nous espérons doper la fréquentation de nos centres de 5 à 10%.» 

En ouvrant un e-centre commercial, Auchan veut créer un concept inédit qui augmentera les ventes et permettra d’augmenter la fréquentation de ses centres physiques, tout en instaurant une nouvelle relation client.

Malgré toute ces innovations, mettre en place de nouveaux concepts est-elle la solution pour redynamiser la fréquentation des centres commerciaux ?

 

Sources

LEntreprise – L’Express.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *