L’édito de septembre 2015

engagement handicapLe handicap peut tous nous toucher à un moment ou à un autre de notre vie or, nous sommes toutes et tous également des salarié(e)s. Toute vie professionnelle doit-elle s’arrêter parce qu’un événement indépendant de notre volonté nous frappe ?

A en croire les chiffres en France, il semblerait que oui…

Pour rappel, qu’est ce qu’une personne handicapée selon la Loi ?

La loi Handicap du 11 février 2005 définit dans son article 2, le handicap de la façon suivante :

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou trouble de santé invalidant ».

On recense quatre grandes familles de handicaps :

  • le handicap moteur ou physique, qui rassemble des troubles d’origine diverses qui ont pour effet d’entrainer une atteinte partielle ou totale de la motricité des membres inférieurs et/ou supérieurs ;
  • le handicap visuel concerne les personnes non ou mal voyantes. Il provoque des difficultés de repérage, d’orientation, de détection des obstacles et d’accès à l’information visuelle ;
  • le handicap auditif touche les personnes sourdes ou malentendantes et créé des difficultés à communiquer, à accéder à l’information et à se déplacer dans des lieux inconnus ;
  • le handicap mental comprend les déficiences psychiques (névrose, dépression…) et intellectuelles. Il se traduit généralement par une altération de la réalité, des difficultés à entrer en relation avec autrui, à mémoriser des informations, à se repérer, à utiliser des équipements, à se concentrer…

Les chiffres du handicap :

– 40 % de la population française se déclare en situation de handicap dans un de ses gestes de la vie quotidienne ;

– 13,5 % de la population française souffre de déficiences motrices ;

– 1,5 million de personnes sont malvoyantes ;

– 6 millions de personnes sont malentendantes.

– Le handicap représente 5% des discriminations à l’embauche en France

– 7% des demandeurs d’emplois sont des travailleurs handicapés

En tant qu’acteur reconnu et investi du marché des cabinets de recrutement, il nous paraissait inconcevable de ne pas nous engager dans ce combat pour l’égalité des chances et l’accès à l’emploi des personnes handicapées qui composent elles aussi notre société.

Depuis Juin 2015, Gabrielle Marionneau Conseil est signataire de la Charte de la Diversité en Entreprise et, à partir de Septembre 2015, deviendra le partenaire des enseignes souhaitant s’engager elles aussi dans cette lutte.

Nous avons donc décidé de dresser un premier bilan de la situation des travailleurs handicapés mais aussi de délivrer un message positif à travers les actions que le cabinet compte mettre en place et les initiatives déjà prises par de nombreuses grandes enseignes…même s’il y a encore beaucoup de travail à accomplir !

Bonne lecture RH à toutes et à tous !

Stéphanie Ruchaud
Directrice
Cabinet Gabrielle Marionneau Conseil

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *