Environnement respecté au bureau: nos astuces

Environnement respecté au bureau: nos astuces

environnement

Pas besoind’être haut placé dans votre entreprise pour être capable de faire votre part pour l’environnement et rendre votre lieu de travail plus écologique !

Voici 20 petites actions réalistes, à faire au bureau, quelque soit son poste.

1- Dire au revoir aux gobelets jetables et adopter une jolie tasse personnalisée.

Les gobelets jetables en plastique ou carton sont dangereux pour la santé (les solvants du plastique ou de l’enduis du carton migrent dans votre boisson lorsque celle-ci est chaude) et pour l’environnement (le traitement des déchets est une importante source de pollution de court et long termes). Pour les remplacer, apportez au bureau votre propre tasse de votre choix. Ce geste tout simple évitera des dizaines voire centaines de gobelets jetables. Vous pouvez aussi apporter une gourde pour remplacer les bouteilles en plastiqu2- Sur le même principe, vous pouvez apporter et utiliser de la vaisselle lavable, pour éviter de devoir utiliser puis jeter des couverts en plastique à vos pauses déjeuners.

Si vous avez un coin cuisine, vous pouvez en laisser à la disposition de tous pour inciter vos collègues à ne plus utiliser de vaisselle jetable.

3- Apporter ses repas autant que possible, plutôt que d’acheter un plat à emporter chaque midi.

Cela vous fera économiser beaucoup d’argent, diminuera drastiquement les déchets que vous créez lors de vos pauses déjeuners, et vous évitera les graisses, sucres et additifs souvent cachés dans les repas à emporter. Pour ne pas passer de temps à la préparation de votre déjeuner du lendemain, faites de plus grandes quantités au dîner, pour en garder un part pour le déjeuner suivant. Vous pouvez aussi congeler des repas (gratin, plats en sauce, soupe, etc) en part individuel et les sortir au fur et à mesure pour vos déjeuners.

4- Instaurer un « coin partage » dans un endroit fréquenté de votre bureau, où tous les collègues déposent des aliments, livres, etc qu’ils ne veulent plus, afin qu’ils soient utiles à un autre.

Ainsi, si vous ne savez plus quoi faire des kilos de pommes que produits votre pommier, si vous vous êtes trompés de produit lors de vos courses ou encore si vous avez terminé un bon livre, cela permet de partager au lieu de stocker pour rien ou jeter ! Ce coin partage peut par exemple être un panier auquel pour ajouter une étiquette expliquant le concept.

5- Vous pouvez ajouter au « coin partage » des petits supports simples de sensibilisation ou ou d’information pour réduire son impact environnemental.

6- De même, vous pouvez imprimer des étiquettes « Stop pub  pour boites aux lettres, et les mettre à disposition pour vos collègues.

7- Installer un composteur en bas de votre bâtiment (ou un lombricomposteur à l’intérieur des locaux) pour ne plus jeter les restes des pauses déjeuners, le marc de café ou encore les serviettes en papier. Bien sûr cela doit se faire avec l’autorisation de vos collègues et/ou du propriétaire du bâtiment (dans le cas d’un compost en pleine terre). 

Installez un petit seau de collecte des déchets compostables là où ils sont produits et faciles à collecter : coin cuisine, salle de repos et même toilettes (vous pouvez composter les serviettes papier servant à se sécher les mains). Pensez bien à afficher la liste des types de déchets à mettre dans le seau à compost (épluchures, pain, tous restes alimentaires, papiers et cartons sales, …).

8- Mettez à disposition des produits ménagers non toxiques, faits maison et extrêmement économiques, comme une bouteille spray remplie d’eau, de vinaigre blanc et de quelques gouttes d’huile essentielle de citron.

Indiquez « Nettoyant multi-usage au citron » sur la bouteille. Cela évitera la pollution de vos bureaux (les substances dégagées par les produits ménagers classiques présentent des risques pour la santé, surtout dans des endroits fermés comme des bureaux) et de l’environnement de manière plus générale. Si vous le pouvez, suggérez ces produits simples et non toxiques au responsable du nettoyable de vos locaux.

9- Choisissez des fournitures de bureau responsables. Pour en savoir plus, voici l’article École et bureau : comment avoir des fournitures écologiques et économiques

10- Programmez le « recto-verso » comme paramétrage par défaut de l’imprimante ou photocopieuse de vos bureaux.

Cela permettra aux centaines d’impressions quotidiennes d’utiliser deux fois moins de papier !

11- Installer un petit bac ou panier de récupération de papier mal imprimés ou d’erreurs d’impression près de la photocopieuse.

Cela permettra de les réutiliser comme papier brouillon.

12- Incitez au recyclage de manière stratégique :

  • faites en sorte qu’il n’y ait pas de poubelle d’ordures ménagères (déchets non recyclables) au niveau des postes de travail. Des poubelles centralisées à certains endroits des locaux poussent à porter plus d’attention au fait de jeter ses déchets. Vos collègues, sans s’en rendre compte, seront plus concentrés pour trier les déchets au moment de les jeter ;
  • une poubelle de déchets non recyclables doit toujours être accompagnée de la poubelle de recyclage (et de celle du compost si vous en avez un) ;
  • installer des bacs de recyclage à des endroits stratégiques comme au pied de la photocopieuse (où des déchets papiers sont créés et donc jetés) ;
  • vérifiez toujours que des affiches claires et visibles indiquent quels types de déchets doivent être jetés dans quelle poubelle. Accompagner les noms des types de déchets (« papier », « bouteilles plastiques », « cannettes », …) de dessins ou de photos aide à comprendre les consignes de tri.

13- Instaurez un recyclage des déchets recyclables mais non recyclés dans la poubelle classique de recyclage : cartouches d’encre, piles, ampoules, stylos, etc.

Vous pouvez ensuite les déposer dans une borne spécifique de recyclage (souvent à l’entrée des supermarchés, notamment pour les piles et les ampoules), ou passer par une organisation (comme Terracycle).

14- Vous pouvez faire appel à des coursiers à vélo, plutôt qu’en scooters, voitures ou camion, pour les envois locaux.

15- Vous pouvez aussi préférer le vélo ou les transports en commun à la voiture pour aller au travail.

Cela inspirera sûrement vos collègues ! Si vous avez besoin de la voiture, organisez un système simple de covoiturage entre collègues, pour faire des économies (et réduire la pollution liée à vos transports quotidiens). Vous pouvez par exemple créer un groupe Facebook (ou sur un autre réseau social) réservé aux employés de votre entreprise, pour s’organiser facilement et trouver un collègue habitant près de chez soi.

16- Vous pouvez organiser des événements ou sorties entre collègues pour faire une action pour l’environnement (comme un après-midi nettoyage des plages).

Cela fera de la bonne publicité pour votre entreprise, tout en faisant une action utile. Là encore, les réseaux sociaux sont très pratiques pour organiser ces événements.

 

 

 

 

 

 

Source: consommonssainement.com

Illustration: Soledad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *