Réussir son entretien

entretien embaucheÇa y est, vous avez décroché un entretien, c’est maintenant que tout se joue. Ce sont dans les 30 premières secondes que vous aurez l’occasion de faire une bonne première impression à votre interlocuteur.  Gabrielle Marionneau Conseil vous explique les 3 étapes à suivre pour réussir votre entretien…

 

 

 

 

1. Bien préparer votre rendez-vous

Renseignez-vous avant de vous rendre à l’entretien. Informez-vous sur la société pour laquelle vous postulez. Préparez des questions pertinentes à poser, notamment sur ses activités ou les perspectives de développement. Il existe de nombreux annuaires spécialisés ou publications ou sites Internet qui pourront vous aider à recueillir ces informations.

Ci-dessous quelques questions auxquelles, vous devez avoir réfléchi préalablement à l’entretien :

  • Quel type d’entretien allez-vous passer (individuel, collectif) ?
  • Comment avez-vous été contacté (approche Directe ou envoi de votre candidature suite à une annonce ou candidature spontanée ou par réseau) ?
  • Qui est votre interlocuteur (cabinet/ interne (opérationnel/ DRH/ chargé de recrutement)?

Préparez-vous à l’entretien comme un sportif se prépare à une compétition. Vous devez bien connaître vos atouts, vos failles, votre système de valeurs.

Un conseil : Pensez à vous renseigner sur le trajet pour aller à votre entretien.

2. Les principes pour réussir son entretien

  • L’entretien n’est pas un examen mais un échange.
  • Prévoyez d’arriver quelques minutes avant pour vous «détendre» et lire la plaquette de présentation de la société.
  • Si votre contact arrive en retard, abstenez vous de commentaires.
  • Soyez cordial avec la personne de l’accueil ou l’assistante ; son avis est régulièrement demandé.
  • Ayez une tenue plutôt classique et soignée.
  • La première impression : pensez aux premiers mots (évitez les commentaires sur les locaux et la décoration) et ayez une poignée de main ferme, un regard et un sourire confiants. N’oubliez pas que vous n’avez qu’une occasion de donner une bonne première impression.
  • Attendez que votre interlocuteur vous invite à vous asseoir ; ne vous « installez » pas sur le bureau. Munissez vous de votre cv imprimé, sur du papier de qualité, en plusieurs exemplaires.
  • Ne cherchez pas à mener l’entretien.
  • Ne poussez pas le jeu de la «séduction» trop loin, surtout avec une personne du sexe opposé.
  • Ne cherchez pas à lire les notes de votre interlocuteur.
  • Ecoutez bien les questions posées ; si vous n’avez pas compris le sens de la question, n’hésitez pas à en faire part à votre interlocuteur. «Parler est un besoin, écouter est un art.»
  • Ne coupez pas la parole à votre interlocuteur
  • Ne redoutez pas les moments de silence, cela peut faire partie de la stratégie d’entretien.
  • Essayez d’anticiper les attentes de votre interlocuteur.
  • Restez concis et précis dans votre discours, allez directement à l’essentiel.
  • Soyez motivé et positif par rapport à l’ensemble de vos expériences professionnelles et démontrez ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Valorisez votre parcours en citant vos réussites avec quelques exemples parfaitement ciblés.
  • Ne cherchez pas à éluder ou à esquiver les questions posées.
  • Soyez honnête vis-à-vis de votre interlocuteur ; sachez reconnaître vos points faibles.
  • N’énoncez que des propos vérifiables.
  • Rester naturel. Ne forcez pas votre personnage dans un sens ou dans l’autre.
  • Soyez préparé à parler en anglais sur divers points de votre parcours
  • Ayez toujours préparé quelques questions finales à l’entretien
  • En cas d’entretiens multiples dans une entreprise, considérer chacun comme décisif.

3. Salaire, motivation, clôture de l’entretien

  • Laissez le recruteur aborder le sujet du salaire. Soyez préparé à communiquer l’ensemble des éléments de votre rémunération actuelle. Communiquez idéalement une fourchette de prétentions. Prenez le temps de réfléchir si le salaire qui vous est proposé se situe en dessous de vos prétentions ; en effet, un poste dans une entreprise en forte croissance avec de belles perspectives de carrière peut être un formidable atout.
  • Dites si vous êtes motivés par rapport à l’offre présentée. Ne faîtes pas perdre de temps au recruteur en vous montrant intéressé par le poste, si le poste ne vous intéresse pas.

Un conseil : Ne soyez pas trop «familier» après l’entretien. Eviter les banalités en quittant votre interlocuteur.