Ayez confiance en vous !

confiance en soiLe défaitisme vous connaissez ? Manque de confiance en soi, remise en question systématique… C’est désormais terminé !

Cet état d’esprit empoisonne et empêche d’avancer. Nos conseils pour y remédier.

Selon les experts, tout individu peut un jour se retrouver dans le cercle vicieux de la perte de confiance en soi. Les émotions désagréables prennent le dessus et le bien-être en pâtit. 80% des personnes sont concernées par ces phases.

Dans cette situation, un recadrage sur soi-même s’impose et se déroule en plusieurs étapes.

#1. Trouver la cause

Pour Emmanuel Fort, coach en entreprise et fondateur de Praxis coaching, la principale cause du manque de confiance en soi réside dans les attentes trop élevées que l’on a envers soi-même. Particulièrement dans le milieu professionnel, où l’on est dans une démarche de vouloir trop bien faire en étant trop exigeant. Sachez « placer la barre à la bonne hauteur », autrement dit, rester ambitieux sans avoir à subir des échecs trop importants qui entament la confiance.

Une autre cause importante de la perte de confiance en soi est la peur du regard de ses collègues. Ce qui se révèle souvent faux !

« Pour dissiper ces doutes, sortez de votre coquille et demandez un retour sur votre personnalité et vos actions. » conseille Emmanuel Fort. Courage et capacité d’écoute vous seront alors nécessaires. Si les avis sont positifs, vous reprendrez confiance en vous. S’ils sont négatifs, voyez-les comme des pistes d’amélioration.

#2. Revoir ses certitudes

Dans le monde du travail, le manque de confiance en soi est compréhensible. Mais il ne doit pas vous empoisonner la vie. Pour éviter d’en arriver là, identifiez vos points d’appui, qualités, valeurs, compétences, attitudes, etc. que vous êtes certain de posséder. Ils vous permettront de mieux vous connaître et d’être en confiance.

Comment les identifier ? Rédigez un journal de bord. Ecrivez vos succès et vos échecs. Vous réaliserez vite que les réussites sont plus nombreuses que les ratés. Si vous le souhaitez, archivez vos succès. L’impact n’en sera que plus positif.

#3. Prendre du recul

Dans une vie professionnelle, les échecs sont inévitables. Mais ils ne sont pas obligatoirement de votre faute et peuvent venir d’une cause externe : manque d’effectif, etc. Identifiez-les rapidement et parlez-en avec votre manager, ne laissez pas la situation empirer.

N’hésitez pas à vous féliciter vous même ! Une récompense matérialisera votre confiance en vous et vous stimulera.

#4. S’affirmer

La confiance en soi passe aussi par des comportements non verbaux. Un exercice simple peut vous aider à vous en rendre compte. Le matin, devant votre miroir souhaitez-vous une bonne journée et voyez-vous comme quelqu’un à qui tout réussit. Vous vous fixez ainsi une ligne de conduite.

Par ailleurs, n’hésitez pas à donner votre avis. La confiance en vous, vous permettra de devenir force de proposition.

Sources : L’Entreprise.fr ; Journal du net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *